L’une de nos grandes idées pour la démocratie est d’animer un « parlement de circonscription». Il réunira les forces politiques et citoyennes engagées dans la NUPES pour moitié mais aussi des acteurs de la société civile organisée et des citoyens volontaires pour l’autre moitié. Nous utiliserons le tirage au sort pour permettre un renouvellement annuel de cette instance. Nous y débattrons 4 fois par an des sujets d’actualité et nous pourrons travailler sur des projets de loi spécifiques ensemble en organisant des ateliers citoyens.

Lundi 6 juin, 60 habitant-es de Tours se sont retrouvé-es place René Fonck pour une simulation de ce que pourra être ce parlement. Durant 2h, ils/elles ont pu débattre de sujets autour de l’éducation pour pouvoir faire des proposition transposables en loi à l’Assemblée nationale. Si nous sommes élus, nous mettrons en place ce parlement !